Agences de coordination

En tant que facilitateurs du partenariat, les agences de coordination jouent un rôle essentiel dans la réalisation de la vision, de la mission, des buts et des objectifs du GPE.

Cela peut renforcer leurs relations avec le gouvernement partenaire et positionner l’agence comme un acteur influent dans le groupe local des partenaires de l’éducation.

Le travail d’une agence de coordination peut exiger un niveau de ressources et de transactions important. Des informations claires sur les rôles, les responsabilités, les redevabilités, les objectifs et les processus sont nécessaires pour que les agences de coordination puissent faire leur travail de manière efficace et gérer les attentes des gouvernements, des autres partenaires du groupe local des partenaires de l’éducation et celles du Secrétariat du GPE.

« Les recommandations du Partenariat mondial de l’éducation visant à élaborer un plan sectoriel de l’éducation sont réellement utiles car, elles permettent d’identifier efficacement les principaux besoins du secteur. En particulier, le fait que tous les partenaires participent à l’élaboration de ce plan aux côtés du gouvernement permet une approche harmonisée des soutiens et une complémentarité. »

Laurent Cortese Directeur adjoint – Éducation – EFTP – Division de l’emploi
Agence Française de Développement

Qu’est-ce qu’une agence de coordination ?

L’expression « agence de coordination » est utilisée par le GPE pour désigner les partenaires qui, au niveau national, soutiennent le gouvernement dans la coordination du dialogue sur les politiques du secteur de l’éducation. Les agences de coordination sont généralement désignées par le biais d’un mécanisme convenu et spécifique au pays.

Les agences de coordination jouent un rôle essentiel en tant que facilitateurs d’un dialogue politique harmonisé, en servant de lien de communication entre les partenaires gouvernementaux et les autres membres du groupe local des partenaires de l’éducation, ainsi qu’entre ce groupe et le secrétariat du GPE.

En mobilisant et en incluant des partenaires de différents groupes de parties prenantes, les agences de coordination aident à construire un partenariat plus important et inclusif autour de l’éducation.

Importance du rôle d’agence de coordination au sein du GPE

En tant que partenariat multipartite, le fonctionnement du GPE est basé sur la responsabilité mutuelle. Un dialogue efficace est une base importante pour la coordination et la complémentarité et, à travers celles-ci, pour une utilisation optimale des ressources pour obtenir des résultats.

En aidant les gouvernements à réunir des partenaires, les agences de coordination jouent un rôle essentiel pour garantir que les plans d’éducation et les programmes de réforme sont fondés sur des données probantes et bénéficient d’une importante base d’accords et de soutien.

Obligations des agences de coordination en termes de redevabilité

En 2019, le Conseil d’administration du GPE a adopté une matrice de responsabilité qui clarifie ce qui est attendu des différentes parties prenantes du GPE pour permettre au partenariat de réaliser sa vision et ses objectifs.

Les agences de coordination jouent un rôle crucial pour promouvoir la responsabilité mutuelle, conformément à la charte du GPE, dans trois domaines clés à savoir : la coordination sectorielle, les financements du GPE et le travail y afférant, et la communication.

Les agences de coordination sont responsables en tant que partenaires devant le gouvernement et les membres du groupe local des partenaires de l’éducation.

Rôle de l’agence de coordination

Bien que les financements du GPE au niveau des pays soient souvent ciblés, les processus de ces allocations sont censés avoir un impact au-delà du seul financement. Il est essentiel que les agences de coordination aient une très bonne compréhension, non seulement des étapes et exigences des processus de financement du GPE, mais aussi de l’impact plus large attendu de ceux-ci, notamment :

  • une meilleure harmonisation et un meilleur alignement de l’aide au développement
  • une mobilisation des parties prenantes autour de plans sectoriels fondés sur des données probantes pour améliorer l’équité et la qualité de l’éducation
  • un soutien coordonné des actions des partenaires et des gouvernements en vue d’un meilleur renforcement des capacités.

Le travail d’une agence de coordination peut exiger un niveau important de ressources et de transactions. La phase de préparation du financement du GPE peut être particulièrement lourde. Elle nécessite que l’agence de coordination se réunisse régulièrement avec le gouvernement, l’agent partenaire, les partenaires de développement et le Secrétariat du GPE pour les négociations, la résolution des problèmes et les approbations.

Les agences de coordination assurent le leadership dans le développement du secteur et peuvent influencer les relations et les résultats.

Une solide compréhension de l’intention et des résultats souhaités des processus du GPE peut permettre aux agences de coordination d’influer sur les mécanismes d’adaptations appropriés aux contextes.