La profession enseignante

Les enseignants sont essentiels pour assurer une éducation de qualité à chaque enfant et constituent un élément capital du Partenariat mondial pour l’éducation.

Les enseignants sont représentés au sein du GPE par l’Internationale de l’Éducation, la plus grande organisation des syndicats d’enseignants au monde. 

Les plans sectoriels de l’éducation élaborés et mis en œuvre par les gouvernements présentent des réformes et stratégies sectorielles ayant des implications importantes pour les enseignants. Il est donc essentiel que ces derniers soient impliqués dans le dialogue et les processus décisionnels au niveau national soutenus par le GPE.

Rôle des enseignants au sein du GPE

Le GPE aide les enseignants à s’engager dans un dialogue politique aux niveaux national et mondial en abordant les questions qui sont d’une importance capitale pour eux. Il s’agit notamment de la formation, de la mise à disposition du matériel didactique, du soutien pédagogique, des questions relatives aux programmes d’enseignement, du recrutement et des plans de carrière des enseignants.

Les représentants de la profession enseignante s’engagent tant au niveau national que mondial pour faire du GPE un partenariat plus fort, meilleur et plus inclusif.

Rôle des enseignants dans le travail du GPE dans les pays partenaires

Le GPE soutient l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi des plans sectoriels de l’éducation des gouvernements. Le GPE s’efforce à travailler avec les enseignants sur le long terme pour promouvoir leur inclusion effective dans les groupes locaux des partenaires de l’éducation dans les pays partenaires du GPE.

Le rôle que jouent les enseignants dans le travail du GPE au niveau national varie d’un contexte à l’autre, selon la manière dont les enseignants et les groupes locaux des partenaires de l’éducation sont organisés et selon le degré d’ouverture des gouvernements et des autres partenaires de ces groupes vis-à-vis de l’engagement des organisations d’enseignants.

À travers leur représentation dans les groupes locaux des partenaires de l’éducation, les organisations d’enseignants peuvent aider dans la réalisation de diagnostics sectoriels, l’élaboration de politiques et le suivi de leur mise en œuvre.

Compte tenu de leur présence dans les écoles, les enseignants peuvent rapidement identifier les lacunes dans la mise en œuvre d’une nouvelle politique ou identifier les conséquences imprévues de nouvelles approches nécessitant des mesures correctives.

Responsabilités des enseignants

En 2019, le Conseil d’administration du GPE a adopté une matrice de responsabilité qui clarifie ce qui est attendu des différentes parties prenantes du GPE pour permettre au partenariat de réaliser sa vision et ses objectifs. Ces responsabilités ont ensuite été intégrées dans la Charte du GPE.

Il n’existe pas de responsabilités spécifiques aux représentants de la profession enseignante, mais certaines des responsabilités des partenaires de la société civile s’appliquent aussi aux enseignants, tant en ce qui concerne les partenariats que les financements du GPE.

La capacité à bien assumer ces responsabilités dépend du cadre fourni par les gouvernements et les autres partenaires pour favoriser l’engagement des enseignants. 

Engagement des enseignants dans la pratique

Il existe plusieurs façons de savoir comment se connecter aux processus du GPE dans un pays donné. Lorsqu’elles tentent de s’engager dans un dialogue politique, les organisations d’enseignants sont parfois confrontées à divers défis d’ordre structurels, culturels et pratiques.

Le GPE promeut et veille à la bonne inclusion des organisations d’enseignants dans les groupes locaux des partenaires de l’éducation.

Il est important d’assurer la représentation des enseignants, de la soutenir pour qu’elle se fasse de manière cohérente, de sorte à créer la confiance et à lui assurer un soutien significatif au fil du temps.

L’influence du GPE varie d’un pays partenaire à l’autre, mais le pouvoir du partenariat peut faire la différence.