Secteur privé

Nouer des partenariats avec le monde des affaires peut aider à résoudre les problèmes qui empêchent de nombreux pays d’offrir une éducation de qualité à tous les enfants.

Le GPE est bien placé pour tirer parti de l’expertise du secteur privé et faire entendre sa voix dans les processus de planification et d’élaboration des politiques au niveau national, ainsi qu’à travers des engagements dans des forums mondiaux et des initiatives multipartites.  

Les partenariats industriels, les groupements d’entreprises et les entreprises individuelles sont encouragés à partager leur expertise et leurs ressources. Le but est de leur permettre de contribuer à la transformation des systèmes éducatifs pour qu’ils soient adaptés aux réalités du 21e siècle et, d’identifier des solutions innovantes pour faire progresser les possibilités d’apprentissage de qualité pour tous les enfants.

Contribution du secteur privé à la mission du GPE

Le secteur privé est bien placé pour résoudre les nombreux défis auxquels est confronté le secteur de l’éducation. Les initiatives de responsabilité sociale des entreprises, par exemple, peuvent aider à trouver des solutions pour une fourniture efficace de contenus et de services éducatifs d’une part, et d’établir des liens pertinents entre l’éducation et les opportunités d’emploi, d’autre part.

Le GPE cherche à mobiliser ses partenaires pour qu’ils agissent ensemble sur la base du principe selon lequel une collaboration inclusive est le moyen le plus efficace d’atteindre des résultats en matière de développement. Les partenaires du secteur privé peuvent s’engager dans le partenariat tant au niveau national qu’international.

Par sa présence au Conseil d’administration du GPE, le secteur privé apporte des contributions et donne son avis sur les stratégies, les politiques et les actions du GPE.

Il participe également à la supervision des progrès du plan stratégique du GPE et veille à ce que le GPE façonne et prenne activement part aux débats sur l’éducation dans le monde.

Dans les pays partenaires du GPE, la participation et l’engagement des partenaires du secteur privé au sein des groupes locaux des partenaires de l’éducation peuvent contribuer à renforcer et offrir des services éducatifs de manière efficiente et équitable.

Exemples d’engagement du secteur privé au niveau des pays

De nombreux pays partenaires du GPE engagent la communauté des affaires aux côtés de leurs partenaires de développement pour relever les défis systémiques, notamment par le biais des financements.

Le secteur privé peut soutenir l’impact au niveau du système à travers son inclusion dans le dialogue au niveau national, ce qui peut contribuer à surmonter des défis sectoriels.

De même, il peut financer des recherches de pointe et la réalisation d’un diagnostic des défis du secteur axé sur les technologies, et soutenir les ministères en charge de l’éducation dans leurs efforts de renforcement des environnements politiques et réglementaires pour une meilleure participation du secteur privé.

Responsabilités du secteur privé au sein du GPE

L’engagement des partenaires du secteur privé au sein du GPE est régi par la Charte du GPE, les principes du GPE sur la participation des entreprises, les lignes directrices pour l’engagement des entreprises et la stratégie de collaboration du GPE avec le secteur privé.

En 2019, le Conseil d’administration du GPE a adopté une matrice de responsabilité qui clarifie ce qui est attendu des différentes parties prenantes du GPE, afin de permettre au partenariat de réaliser sa vision et ses objectifs.

Engagement du secteur privé dans la pratique

Il existe plusieurs manières de se connecter aux processus du GPE dans un pays donné. Certaines suggestions sont répertoriées dans ce livre blanc.

En examinant le plan sectoriel de l’éducation du pays ainsi que les documents relatifs aux financements du GPE et d’autres documents clés décrivant les priorités du pays en matière d’éducation, les partenaires du secteur privé peuvent identifier les potentiels domaines d’alignement des priorités des entreprises en matière de responsabilité sociale et de partenariats avec le gouvernement.